vous avez aimé ce site où l'un de ses articles ? cliquez sur +1 !

 

 

 

 

Voici un autre exemple de contraste par la couleur , une technique employée par Georges Seurat (1859-1891) dans "une baignade à Asnières" (1883-1884).

Observez ce premier détail et regardez comment Seurat à travaillé le dos de ce personnage.

Il a rendu plus clair le contour du dos pour faire ainsi un contraste avec le lac qui se trouve dans le fond.

Cela peut paraître "artificiel" mais cela contribue à détacher ce personnage du fond du tableau.

Le baigneur est traité de la même façon.

Ce petit détail à gauche montre que la couleur entre le contour du menton et les bras n'a rien à voir avec la couleur du lac dans son ensemble.

Seurat a volontairement éclairci avec du blanc cet espace pour marquer un contraste.

Il utilisait souvent des mélanges avec beaucoup de blanc pour donner de l'éclat aux couleurs.

Voici un tableau de Edvard Hopper , peintre réaliste américain (1882-1967) "maison près d'une ligne de chemin de fer"(1963).

Cette composition illustre bien le principe des ombres et des lumières.

Une des techniques les plus répandues pour observer les ombres et les lumières sur une photo ou d'après nature dans une composition est de cligner plusieurs fois des yeux.

Ainsi , votre cerveau retient les principales zones d'ombres que l'on peut poser sur notre esquisse.

 

haut de page

 

Accueil > dessin > le contraste en dessin page 1> page 2