vous avez aimé ce site où l'un de ses articles ? cliquez sur +1 !

 

 

Comme vous allez le voir pour cette oeuvre , il faut souvent faire usage de plusieurs pinceaux pour une même oeuvre : la preuve !

 

 

Elles se présentent sous trois formes : à l'extremité dite "langue de chat", plate ou arrondie.Elles ont des tailles variées numérotées de 0 à 24 et sont à poils courts ou longs. Les brosses les plus couramment utilisées en huile, sont en soie de porc qui ont une partie effilée qui retient facilement la peinture.

Il existe également les brosses en poil de martre plus douces mais très coûteuses qui sont plutôt utilisées pour faire des finitions ou faire des détails.

Les plus abordables en terme de prix sont les brosses en poils synthétiques qui en plus de leur coût moindre sont beaucoup plus faciles à nettoyer.Comme en principe on ne peint pas le nez sur la toile (qui est un défaut que l'on a souvent en débutant à l'huile) les manches sont assez longs ce qui permet de prendre de la distance par rapport à la toile (peut être que si vous avez déjà pris des cours votre prof vous demandez de ne pas tenir votre pinceau comme un crayon..)

Ici, c'est un gros pinceau de peinture en bâtiment qui est utilisé : pour obtenir des effets, tout est permis !
Une brosse plate a servi a réaliser les détails de la mer que vous voyez en premier plan.
Un pinceau très fin a servi à commencer à travailler le fond uni de la mer
Le fond du ciel a été réalisé avec un très large pinceau.
Varier les touches, pour bien faire vibrer la mer.
Accueil > huile > les brosses en huile page 1

 

haut de page